Version PDF

Les patients à risque élevé de récurrence du mélanome doivent être suivis plus de 5 ans par un spécialiste du mélanome

Bertolli E et coll. J Am Acad Dermatol 2019 ; 80(3) : 722-26. Doi : 10.1016/j.jaad.2018.10.060.

Une étude rétrospective brésilienne de cas de mélanomes (n=1 213) avait pour objectif d’identifier les caractéristiques cliniques et pathologiques associées à un haut risque de récidive en dépit de l’absence d’envahissement ganglionnaire et d’établir une conduite à tenir dans de telles...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

20 mai 2019