publicité

Journal

Brèves

  • Hôpitaux et libéraux face au choix du masque

    Malgré la fin de l’état d’urgence sanitaire depuis le 1er août, les hôpitaux, les médecins libéraux et les pharmaciens ont toujours la possibilité d’imposer le port du masque à leurs personnels et à leurs patients. Un retour du libre choix qui a notamment été critiqué par le Dr Jérôme Marty, président de l’UFML.

  • Variole du singe : un taux de létalité très faible

    Seulement 15 morts pour plus de 50 000 cas ont été recensés dans le monde depuis le début de l’épidémie de variole du singe début mai. Selon une étude publiée le 21 juillet dernier dans le NEJM, le taux de mortalité du virus est d’environ 0,05 %, contre 1 % habituellement lors des épidémies africaines.

  • Des sénateurs socialistes demandent la légalisation du cannabis

    Dans une tribune publiée dans le journal Le Monde le 10 août dernier, 31 sénateurs socialistes demandent la légalisation du cannabis. Ils estiment en effet que la prohibition est un échec et que la légalisation permettrait à la fois de contrôler la « qualité sanitaire des produits consommés », de combattre les trafics et de financer des campagnes de santé publique en taxant les produits vendus.

  • Polémique sur des publicités anti-vaccins à Toulouse

    Depuis plusieurs semaines, les habitants de Toulouse ont pu observer des affiches anti-vaccins visibles dans l’espace public. Ces affiches propagent de fausses informations sur la supposée dangerosité des vaccins anti-Covid. Alors que la mairie s’était dite impuissante à faire interdire ces affiches, le préfet a finalement pris un arrêté d’interdiction le 27 août dernier.

  • Doctolib épinglé pour la présence de naturopathes sur sa plateforme

    La plateforme de prise de rendez-vous médicaux Doctolib a été critiquée pour avoir permis à des naturopathes, dont certains défendent des pratiques jugées sectaires, de s’inscrire sur la plateforme. Après plusieurs jours de polémique, Doctolib a finalement supprimé dix-sept comptes considérés comme les plus problématiques et dû revoir toutes ses procédures de contrôle.

  • Un grand hôpital francilien victime d’une cyberattaque

    Dans la nuit du 20 au 21 août, l’hôpital de Corbeil-Essonnes a été victime d’une cyberattaque qui a rendu inutilisable une grande partie de son réseau informatique. Les pirates ont exigé une rançon de 10 millions de dollars que la direction de l’hôpital a refusé de payer. L’activité de l’établissement est fortement altérée, de nombreux patients ont dû être transférés et les soignants doivent travailler au papier et au stylo.

  • Moderna attaque Pfizer en justice

    Alors que les laboratoires Moderna et Pfizer viennent de mettre au point les premiers vaccins bivalents destinés à combattre le vaccin Omicron, le premier intente une action en justice contre le second. Moderna accuse en effet Pfizer de lui avoir volé sa technologie révolutionnaire d’ARN messager pour créer son vaccin contre la Covid-19. Pfizer et son partenaire BioNTech réfutent ses accusations.

  • Variole du singe : vaccination en hausse, épidémie en baisse

    Avec 70 000 personnes vaccinées en un peu moins de deux mois, la France est l’un des pays qui vaccine le plus contre la variole du singe. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la dynamique de l’épidémie en Europe est encourageante, avec une baisse du nombre de nouveaux cas, qui est passé de 320 contaminations quotidiennes mi-juillet à moins de 100 cas par jour fin août.