Version PDF

Angiœdème héréditaire : un nouveau traitement à l'essai

Aygören-Pürsün E et al. N Engl J Med 2018 ; 379 : 352-62.

L’angiœdème héréditaire est dû à des mutations du gène codant pour le C1 inhibiteur entraînant une hyperactivation de la cascade kallikréine-bradykinine. Les angiœdèmes cutanés sont douloureux et défigurants, et les angiœdèmes muqueux (laryngés) peuvent être mortels. Cet essai clinique comparatif a...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

12 oct 2018