Version PDF

Syndromes de Lyell et Stevens-Johnson : l’utilisation de la ciclosporine n’est pas encore établie

Poizeau F et al. J Invest Dermatol 2018 ; 138 : 1293-300.

Cette équipe de l’hôpital Henri-Mondor relate la prise en charge de 174 patients soignés pour des syndromes de Lyell et Stevens-Johnson (L/SJ) entre 2005 et 2016. Tous ont reçu les soins locaux et 95 d’entre eux ont reçu de la ciclosporine, à la dose de 3 mg/kg/j. L’analyse de l’évolution des deux...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

10 juil 2018