Version PDF

Pas de preuve d'un lien entre Covid-19 et pseudo-engelures

Hubiche T et coll. JAMA Dermatol 2020 Nov 25 ; e204324. Publication avancée en ligne. doi: 10.1001/jamadermatol.2020.4324.

Dans une étude prospective sur 40 cas consécutifs de pseudo-engelures, vus en consultation, une équipe de dermatologie de l’hôpital universitaire de Nice a tenté à nouveau de caractériser ce phénomène, qui survenait plus fréquemment pendant la période d'installation de la Covid-19 en France, au...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

22 jan 2021