Version PDF

Test de provocation oral : les réactions sont multi-organiques

Dobbertin-Welsh J et coll. Pediatr Allergy Immunol 2022 ; 33(5). doi.org/10.1111/pai.13778.

Dobbertin-Welsh et coll. ont analysé les résultats de 1 013 tests de provocation orale (TPO) ouverts, réalisés de façon prospective avec l’arachide (n = 607), la noisette (n = 266), les noix (n = 97) et la noix de cajou (n = 43). Les symptômes cutanés étaient présents dans 78 % des cas, suivis des...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

14 juin 2022