Version PDF

Hémopathie maligne associée à un SSP : souvent un MALT

Hernandez-Molina G et al. Rheumatology (Oxford) 2022 ; publication avancée en ligne le 6 avril. doi: 10.1093/rheumatology/keac205.

Le pronostic des lymphomes non hodgkiniens (LNH) qui compliquent un syndrome de Sjögren primitif (SSP) était l'objectif de cette étude qui a inclus 11 966 patients. Une hémopathie maligne a été identifiée chez 414 participants, soit une prévalence de 3,46 %. Dans 43 cas, l’hémopathie maligne a...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

12 mai 2022